Départ de Mae Salong

Le 11 / 11 / 2015

nous prenons la route en direction des villages ethniques indiqués par le propriétaire de la Little Home Guesthouse. Celui-ci nous à laissé un petit plan des environs qu’il à dessiné lui-même, notre chauffeur d’abord un peu réticent (peur que son véhicule ne passe pas sur ces pistes ) mais finalement il nous attendra tout en haut d’une longue descente qui nous mène  aux premiers villages…

C’est parti pour cette randonnée vers un village Lahu :

 

“Les Lahu (Chinois : 拉祜族 Lāhùzú ; ou : Ladhulsi ou Kawzhawd) sont un groupe ethnique. Ils constituent l’un des 56 groupes ethniques officiellement reconnus par la République populaire de Chine, où ils vivent dans la province du Yunnan. Ils étaient environ 450 000 à la fin du XXe siècle.

D’autres populations Lahu vivent au Laos, en Birmanie et au Viêt Nam. Il y a environ 80 000 Lahu en Thaïlande, une parmi les vingt ethnies des montagnes.

Leur langue est très proche des langues yi de la famille des langues tibéto-birmanes. Elle est écrite avec l’alphabet latin.”

Le village, l’école

Une famille en face de l’école nous fait signe d’approcher et nous invite à boire le thé, alors que nous goûtons le breuvage un bruit familier derrière moi  je suis assis contre la cloison de la maison, je jette un coup d’œil par la fenêtre, une imprimante !  leur fille est là, elle est étudiante, les parents nous invitent à entrer dans la maison et le contraste est saisissant dans la même pièce d’un coté le foyer où brûle quelques bûches à même le sol et de l’autre, le matériel informatique de leur fille.

L’homme nous montrera la pièce “de prière“, la femme nous montre les sacs et tenues qu’elle fabrique, en parlant avec leur fille en anglais approximatif nous réussirons à trouver une voiture qui nous remontera jusqu’à la nôtre.

Un dernier tour dans le village avant de remonter, quelques élèves de l’école et leur maitresse nous accompagnent jusqu’à la sortie du village…

Avant de repartir nous visitons un autre village qui se trouve à proximité de l’endroit ou notre chauffeur c’est arrêté, village Yao ou Mien mais pas ou peu de monde, nous revenons à notre véhicule et notre chauffeur est heureux et rassuré de nous voir arriver (dernière photos)   ;-)   

Les Mien ou Yao.

Les Mien trouvent leur origine, il y a environ 2 000 ans, dans la Chine du Sud.

Ils sont environ 60 000 en Thaïlande, et représentent l’une des six principales tribus des collines. Ils s’appellent eux-mêmes les Mien (ce qui signifie “Personne” ou “Lu-Mien“). La plus grande concentration de Mien se trouve dans la région de Chiang Rai au nord de la Thaïlande.

Les Mien de Thaïlande forment un groupe homogène parlant tous le même dialecte. Leur installation sur le territoire de la Thaïlande daterait du milieu du XIXe siècle.

Comme les Hmong, de nombreux Mien ont émigré du Laos après 1975, victimes de persécutions.

Plusieurs kilomètres plus loin un arrêt dans un village Karen Wat Ban Nana Pao, village clairement axé sur le tourisme …mais ?

Karen (ou Kariang)
En Thaïlande (Chiang Rai, Chiang Mai, Mae Hong Son et tout le long de la frontière birmane), la plus grande des tribus montagnardes. 7 millions de Karen vivent en Birmanie, où certains revendiquent leur autonomie et sont engagés dans une lutte armée contre le gouvernement.

“C’est aussi dans cette seule ethnie que certaines femmes portent ces anneaux de cou, “longues tiges faites d’un alliage d’argent, de laiton et d’or, enroulées plusieurs fois autour du cou”, d’où le terme de femmes-girafes dont les ont affublées les étrangers et qu’elles considèrent comme péjoratifs. Contrairement à une idée reçue, ces colliers peuvent être ôtés sans dommage, le cou n’étant pas étiré, mais le paraissant du fait du creusement des épaules.”

Un arrêt à Tha Ton ou Tathon est une ville du district de Mae Ai, dans l’extrême nord de la province de Chiang Mai en Thaïlande. La ville est située sur la rivière Kok sur la frontière avec la Birmanie.

Direction Chiang Dao pour notre hébergement, la Nature Home Guesthouse un mélange camping et petit bungalow très confortable dans un grand parc il font restaurant heureusement car nous sommes un peu éloignés de tout… bien sympathique ;-)

Petit selfie avec notre chauffeur…

Demain,fin de la boucle retour vers Chiang Mai après un arrêt dans un village Lisu

Le 12 / 11 / 2015

Tour dans la nature environnante avant de reprendre le van direction le village Lisu, arrêt à l’entrée du village nous décidons de continuer à pied la piste n’étant plus praticable plus loin pour notre van, une jolie marche à travers la campagne dans les champs beaucoup d’hommes et de femmes récoltent le blé ?

Le peuple Lisu (ou lissou) est un groupe ethnique qui réside en Chine, au Myanmar (Birmanie), en Thaïlande, et dans l’état indien de l’Arunachal Pradesh. Leur origine est probablement la partie orientale du Tibet.

On compte 30 000 Lisus en Thaïlande, où ils font partie des « tribus des collines », et 250 000 dans l’État de Kachin, en Birmanie.

 

Midi miammm un repas sur le pouce sur la route…

 

La pluie commence à tomber, nous sommes proche des chutes de Mae Sa tant pis pour la pluie nous y allons tout de même, l’eau très marron gonflée par la pluie…

A suivre…     sukhothai